• Elle est au Théâtre

"Les fondamentaux de l'improvisation"

Certains peut être se demandent: "Existe-t-il des règles en improvisation ?"


En deux mots: oui et non (l'important étant de pratiquer au max !)


Néanmoins, certains "grands philosophes de l'improvisation" ont tenté de lister ces règles qui sont au nombre de 3:

Règle N°1: l'Écoute

Règle N°2: l'Acceptation

Règle N°3: le Lâcher prise


C'est à dire ? Allez-vous me dire.


Règle N°1: l'Écoute


"Aujourd'hui on ne sait plus parler parce qu'on ne sait plus écouter" - Jules Renard


Il existe l'écoute dite de "l'intérieure" ("qu'est ce que je ressens ?) et l'écoute dite de l'autre (qu'est ce que l'autre ressent ?).

Cela implique, bien entendu, de se connaitre pour mieux se connecter à l'autre. La parole, les silences et le langage non verbal seront tout autant d'indicateurs relevant de l'écoute de soi et de l'autre.


Règle N°2: l'Acceptation


"Accepte la vie comme elle vient. La voie la plus sûre pour découvrir la vérité est de ne pas résister à ce qui se présente" - Jean Klein


Accepter c'est n'est pas dire "oui" sans réfléchir !

La plupart du temps, à vos débuts, on vous demandera d'accepter pour éviter de "bloquer" une proposition et donc le jeu.

En revanche, accepter ne signifie pas toujours dire "oui". L'important est de valider le ressenti / le personnage de l'autre. Ensuite, il est tout à fait possible de dire "non" par rapport à une action par exemple et de proposer autre chose.

A ce moment là, c'est le personnage qui refuse et ce refus pourra même être dans certains cas créateur de jeu. Alors ne vous en privez-pas !


Règle N°3: le Lâcher prise


"Lorsqu'une porte du bonheur se ferme, une autre s'ouvre; mais parfois on observe si longtemps celle qui est fermée qu'on ne voit pas celle qui vient de s'ouvrir à nous" - Helen Keller


D'abord, lâcher prise dans une scène c'est faire le deuil de la scène idéale (en gros, aussi bizarre que cela puisse paraître, n'essayez pas d'être drôle !).

Ensuite, c'est une reconnection sans cesse à son corps (et non pas qu'à sa tête). Vous avez imaginé quelque chose mais malheureusement cela ne se passe pas comme prévu, alors faites le deuil de l'idée de base et écoutez, accepter, lâchez prise ! Proposez autre chose !

Ne cherchez pas à tout prix à faire avancer la scène, "vouloir réussir" et rester dans sa zone de confort détruit toute spontanéité indispensable à la scène.

Aussi, ne vous jugez pas et lorsque vous partez dans une direction, assumez-la jusqu'au bout (vous verrez c'est bien plus drôle).


Enfin, partagez vos émotions et faites en sorte que le spectateur s'identifie en vous.


Encore une fois, je vous rassure, tout cela reste de la théorie et bien entendu rien n'est plus formateur et amusant que de s'entrainer, alors lâchez-vous et prenez plaisir !






Suivez-moi sur Facebook

©2020 Elle est au théâtre | All rights reserved